Dernières galeries

megaban photosmegaban/

20 mai 2015

Madame Chantal BIYA aux côtés des reines de la beauté

megaban photosmegaban/

20 mai 2015

Fin en apothéose au Palais de l'Unité

Mis en ligne le 13 Mars 2018

LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

institutions

La Présidence de la République

Le Président de la République, Chef de l’État,

Il définit la politique de la nation et veille au respect de la Constitution ;

Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ;

Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la permanence et de la continuité de l’État, du respect des traités et accords internationaux. (Art.5 de la Constitution)

La Présidence de la République comprend:

+ Le Secrétariat Général,

+ Le Cabinet Civil,

+ La Grande Chancellerie des Ordres Nationaux,

+ Le Ministère de la Défense, placé sous l'autorité d'un Ministre Délégué,

+ Les Services du Contrôle Supérieur de l'Etat, placés sous l'autorité d'un Ministre Délégué,

+ Les Services chargés des Relations avec les Assemblées, placés sous l’autorité d’un Ministre Délégué,

+ Le Ministère des Marchés Publics, placé sous l’autorité d’un Ministre Délégué,

+ Les Ministres chargés de Mission,

+ Les Ministres sans portefeuille,

+ La Délégation Générale à la Sûreté Nationale,

+ La Délégation Générale à la Recherche Extérieure,

+ Les Conseillers Spéciaux,

+ Les Ambassadeurs Itinérants,

+ L’Intendance du Palais de l’Unité, des Résidences et Pavillons Présidentiels,

+ L'État Major Particulier du Président de la République (EMP),

+ La Direction de la Sécurité Présidentielle (DSP),

+ La Garde Présidentielle (GP),

+ La Conseil National de Sécurité,

+ La Commission Nationale Anti-corruption,

+ La Commission Nationale des Frontières,

+ Le Comité de suivi des Grand Projets

(Décret N° 2011/412 du 09 décembre 2011)

 

Les Symboles de la République

Le drapeau est : Vert, Rouge, Jaune, à trois bandes verticales d’égales dimensions. Il est frappé d’une étoile d’or au centre de la bande rouge.

Le Sceau de la République du Cameroun est une médaille circulaire en bas relief…

Les armoiries de la République du Cameroun sont constituées,par un écu chapé surmonté côté chef par l’inscription «République du Cameroun », et supporté par un,double faisceau de licteurs entrecroisés,avec la devise : « Paix - Travail - Patrie », côté pointe.

L’écu est composé d’une étoile d’or sur fond de simple et d’un triangle de gueules, chargé de la carte géographique du Cameroun d’azur, et frappé du glaive de la balance de justice de sable.

 

Le Secrétariat Général

Il est chargé des relations entre la Présidence de la République et le Gouvernement.

Il assure, en outre, la liaison entre l’Exécutif et les différentes Institutions républicaines, notamment l’Assemblée Nationale, le Sénat, le Conseil Constitutionnel, la Cour Suprême, le Conseil Économique et Social et le Contrôle Supérieur de l’État.

Le Secrétariat Général de la Présidence de la République comprend :

+ des Conseillers Techniques ;

+ des Chargés de Mission ;

+ des Attachés ;

+ les Secrétariats Particuliers du Secrétaire Général et des Secrétaires Généraux Adjoints ;

+ des services internes ;

+ des Administrations rattachées.

 

La Grande Chancellerie des Ordres Nationaux

C’est une structure créée par l’État Camerounais pour récompenser par décoration les citoyens ayant rendu des services remarquables ou éminents à la Patrie.

La mission de la Grande Chancellerie des Ordres Nationaux est l’administration des Ordres Nationaux et des Médailles de la République qui sont:

+ L’Ordre National de la Valeur,

+ L’Ordre National du Mérite Camerounais,

+ L’Ordre National du Mérite Agricole,

+ L’Ordre National du Mérite Sportif,

+ La Médaille de la Vaillance,

+ La Médaille de la Force Publique.

 

Le Contrôle Supérieur de l’État

Il est chargé de manière générale du contrôle de la gestion des finances publiques dans les services publics, les établissements et les organismes publics et parapublics sur le double plan administratif et financier.

Il peut, sur décision du Président de la République, effectuer des contrôle spécifiques auprès des entreprises et organismes présentant un caractère stratégique pour l’économie, ou la défense nationale.

Les contrôles effectués peuvent être de différente nature : contrôle de conformité et de régularité, contrôle financier, contrôle de l’environnement, contrôle de performance.

 

Le Ministère des Marchés Publics

Le Ministère des Marchés publics est chargé de l’organisation et du bon fonctionnement des marchés publics.

A ce titre, il procède au lancement des appels d’offres, à la passation des marchés publics et en contrôle l’exécution sur le terrain, participe en tant que de besoin, au montage financier des marchés publics, le tout, en liaison avec les administrations concernées.

 

La Délégation Générale à la Sureté Nationale

Force régulière chargée d’assurer le respect, la protection des institutions, des libertés publiques, des personnes et de leurs biens, de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et du contrôle du flux migratoire, la Sûreté nationale concourt à la défense nationale, à l’exercice de la police administrative et de la police judiciaire.

 

Le Conseil National de Sécurité

Le Conseil National de Sécurité a pour mission de :

- faire périodiquement la synthèse des renseignements intéressant la sécurité intérieure et extérieure de la nation;

- et formuler des propositions d’orientation de renseignement prévisionnel ;

- donner un avis sur les dossiers soumis par le Président de la République.

 

La Commission Nationale Anti-Corruption

La Commission Nationale Anti-Corruption (CONAC), qui a son siège à Yaoundé, est un organisme public indépendant chargé de contribuer à la lutte contre la corruption.

Elle a notamment pour missions:

- de suivre et d'évaluer l'application effective du plan gouvernemental de lutte contre la corruption;

- de recueillir, de centraliser et d'exploiter les dénonciations et informations dont elle est saisie pour des pratiques, faits ou actes de corruption et infractions assimilées;

- de mener toutes études ou investigations et de proposer toutes mesures de nature à prévenir ou à juguler la corruption;

- d'identifier les causes de la corruption et de proposer aux autorités compétentes des mesures susceptibles de les éliminer dans tous les services publics ou parapublics;

(Décret Nº 2006/088 du 11 mars 2006)

 

Le Programme de formation linguistique bilingue

Il a pour objet:

- Favoriser l’acquisition, par les participants, de la compétence générale voulue pour communiquer oralement ou par écrit dans leur seconde langue, dans les situations de travail décrites par leur employeur ;

- De contribuer à l’unité et à l’intégration nationales, ainsi qu’à la promotion des deux langues officielles;

- D’encourager les participants à gérer eux-mêmes, compte tenu de leurs besoins linguistiques et de leurs sujétion professionnelles, et à leur propre rythme, leur apprentissage par le travail.

(Décret N°90/1196 du 03 août 1990)

Le Programme dispense des cours d’anglais et de français dans le Centre linguistique Pilote de Yaoundé et dans les Centres linguistiques régionaux situés aux Chefs lieux de Régions.