Dernières galeries

megaban photosmegaban/

20 mai 2015

Madame Chantal BIYA aux côtés des reines de la beauté

megaban photosmegaban/

20 mai 2015

Fin en apothéose au Palais de l'Unité

Accueil › Actualités

14 Février 2018

Appel à la citoyenneté

Deux extraits significatifs du message du Chef de l'Etat à la jeunesse

Mes chers jeunes compatriotes,

Vous êtes fortement interpellés par la Nation. Car c’est vous en effet qui, dans les décennies à venir, serez en charge de la conduite de notre pays. Il convient donc que vous soyez à la hauteur de l’enjeu, en disposant de compétences et de l’expérience requises.

Mais il faut d’abord que vous sachiez que le « nouveau monde », qui se prépare sous nos yeux, pourrait être plus dur et plus instable que l’ancien. Les règles auxquelles celui-ci obéissait depuis plus d’un demi-siècle – rôle des Nations Unies dans le maintien de la paix, régulation des échanges internationaux, solidarité à travers l’aide au développement, etc. – s’imposeront peut-être plus difficilement. En revanche, le nationalisme, le protectionnisme, l’isolationnisme risquent de gagner du terrain.

Dans un monde plus rigoureux et moins ouvert, les pays en développement pourraient connaître plus de difficultés pour protéger leurs intérêts et assurer leur progrès économique et social.

C’est pourquoi il convient de se féliciter de la tenue d’événements comme le récent sommet Union Africaine/Union Européenne d’Abidjan qui a mis au centre des discussions l’éducation et la formation des jeunes en Afrique, et en particulier l’acquisition des nouvelles technologies et la modernisation de l’agriculture.

Ces orientations rejoignent les objectifs des « nouvelles routes de la soie » présentés par la Chine et les projets d’aide au développement de pays asiatiques comme l’Inde, le Japon et la Corée du Sud. Il y a donc des raisons de ne pas céder au pessimisme.

Si le Cameroun peut compter sur la solidarité de ses partenaires extérieurs, ainsi que sur la compréhension des grandes organisations internationales, il n’en reste pas moins que l’effort principal lui revient naturellement.

Ce n’est pas en effet seulement l’affaire du gouvernement, mais bien celle de chacun et chacune d’entre nous. Et, à ce propos, je reprendrai à mon compte la formule célèbre : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays ».

Cet appel à l’effort auquel je vous exhortais il y a tout juste un an dans les mêmes circonstances, je le renouvelle aujourd’hui. Plutôt que de céder à la tentation du mirage de l’émigration clandestine et d’entreprendre un voyage périlleux dont l’issue est souvent malheureuse, je vous invite à participer activement à notre grand projet qui vise à accéder à l’émergence à l’horizon 2035.

 

(…)

 

De ma position de chef de l’Etat, j'aperçois les signes d'un frémissement qui prouvent que vous vous intéressez de plus en plus aux affaires publiques.

Les réseaux sociaux vous offrent à cet égard un champ d’expression de prédilection. Chaque fois qu’en un clic, vous empruntez ces autoroutes de la communication qui vous donnent une visibilité planétaire, il vous faut vous souvenir que vous n’êtes pas pour autant dispensés des obligations civiques et morales, telles que le respect de l’autre et des institutions de votre pays. Soyez des internautes patriotes qui œuvrent au développement et au rayonnement du Cameroun, non des followers passifs ou des relais naïfs des pourfendeurs de la République. 

Le Cameroun de demain, qui se construit sous nos yeux, n’aura plus grand-chose à voir avec celui d’hier. Vous en serez les premiers bénéficiaires. Il faudra vous en montrer dignes.

Le monde est à la veille d’une mutation extraordinaire. La plupart des pays développés voient leur population vieillir. L’Afrique, au contraire, sera un continent majoritairement jeune vers la moitié du siècle.

C’est à la fois une chance et un défi. Saisissons cette chance et relevons ce défi. Je crois que notre jeunesse est capable de le faire.,Un dernier mot. Comme vous le savez, 2018 sera une importante année électorale. Tous ceux d’entre vous qui auront 20 ans ou plus, pourront – je devrais dire devront – exercer leur droit de vote. En votant, vous accomplirez un acte de citoyenneté responsable. Vous deviendrez ainsi les acteurs de votre destin.

star

Focus Actu

VISITE D'ETAT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EN CHINE